Report du jeudi de l'Afref du 28 janvier 2021

Madame, Monsieur, chers adhérents et chers partenaires,
 
En raison de l'indisponibilité de certains intervenants, liée à la crise sanitaire, nous sommes contraints de reporter en automne 2021 le jeudi 28 janvier 2021, consacré à "L’évolution des stratégies RH et formation des entreprises en matière de développement des compétences de leurs salariés : La formation devient-elle un bien de consommation  pour les entreprises ?"
 
Nous vous prions de bien vouloir nous en excuser. Nous vous tiendrons au courant de la nouvelle date qui sera proposée.
 
Bien cordialement.

René BAGORSKI
Président de l'AFREF

(8h45 à 12h45)
Locaux des Compagnons du Devoir 82, Rue de l’Hôtel de Ville 75004 Paris
(Métro Hôtel de Ville ligne 1 sortie Rue Lobau ou Pont-Marie ligne 7)

La crise sanitaire fait des observatoires de branches professionnelles et de territoires des outils centraux pour l’aide à la décision, la construction de stratégies de l’ensemble des acteurs du champ de l’emploi et de la formation professionnelle (Etat, Régions, partenaires sociaux…) Au moment où des secteurs entiers de l’économie sont en difficulté, que certains décrutent que d’autres recrutent, mieux anticiper les évolutions du marché de l’emploi, des métiers, disposer d’une meilleure connaissance des besoins en compétences des entreprises, s’avèrent indispensable.

Rendu obligatoire par la loi du 4 mai 2004 relative à « la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social », les observatoires prospectifs des métiers et des qualifications sont des outils d’expertise au service de la politique emploi-formation des branches professionnelles. 135 observatoires sont recensés sur le site www.paritarisme-emploi-formation.

France compétences a un rôle de consolidation et d’animation des travaux des observatoires prospectifs de branches.

Fruit des lois sur la décentralisation, Le rôle d’un Observatoire Régional Emploi Formation est de « contribuer à l’observation, l’analyse et la prospective sur les évolutions de l’emploi, des compétences, des qualifications, de la formation et de la relation emploi-formation, en prenant en compte les mutations économiques, démographiques et sociales » (site Réseau des Carif-Oref http://www.intercariforef.org).

L’Afref propose dans la matinée qu’elle organise le 18 février de mieux connaître ces acteurs de l’ombre et voir comment ils sont, seront des acteurs déterminant de la réussite, de la mise en œuvre et du suivi de dispositifs tel que transition collective (Transco) voulu et mis en œuvre par les partenaires sociaux et le gouvernant au plus près des besoins des territoires et des personnes.

Intervenants
Bernard Barbier, Défi-Métiers (Directeur)
Louis Hart de Keating, France Compétences (responsable animation des observatoires de branches)
Stéphane Maas, Transitions pro IDF (Directeur)
Emilie Rousseau, l’Opcommerce (Directrice des branches et de l’observatoire)

Déroulé de la matinée

8h45 - Accueil des participants et animation par René BAGORSKI, Président de l’AFREF
9h00 - Introduction par Madame Aline VALETTE-WURSTEN, CEREQ
9h15 - 1ère Table Ronde Présentation du rôle des observatoires
10h00 - Échanges avec la salle  
10h30 - Pause
11h00 - Seconde Table ronde Les observatoires au service de la stratégie des acteurs (Focus Transitions collectives)
11h45 - Échanges avec la salle
12h30   Conclusion  par  René BAGORSKI

Imprimer

Retour sur le jeudi de l'Afref du 26 novembre 2020

Résumé / intervenants

Même si les obligations relatives à la mise en œuvre du label QUALIOPI ont été différées, l’accès à cette Certification Qualité des « prestataires concourant au développement des compétences » (organismes délivrant de la formation, du bilan de compétences, de la VAE, …) est déjà ouvert. Un certain nombre d’Audit en vue de son acquisition se sont déroulés. Il est temps de faire un point d’étape, tant pour se remettre en tête les objectifs et les repères de cette démarche que pour échanger sur les premiers constats des pratiques vécues ou observées.

Pour ce faire, l’AFREF donne la parole aux concepteurs et observateurs du cadre de mise en œuvre puis à des témoins de son usage et ouvre un débat appelé à se poursuivre : quelle pratique d’Audit pour quelles garanties de Qualité ?

Intervenants : Sophie Margolle (Adjointe au Directeurs des politiques de formation et du contrôle, DGEFP), Paul SANTELMANN (Consultant, coordinateur du dossier « L’introuvable qualité en formation » dans EDUCATION PERMANENTE n°223-2020), Gilles TRICHET (Cabinet LAFAYETTE, expert de l’accompagnement de la préparation à Qualiopi), Vincent BAUD (Cabinet MASTER, Marseille) (témoignage vidéo), Hassan MAHAMAT-SALEH ( chargé de projet « Stratégie digitale », en alternance chez I-CERT) (présentation vidéo de témoignages d’audités), Michel BAUJARD (CFS+), Hubert GRANDJEAN (AFDEC).


Vidéos

(connexion obligatoire sur Webikeo pour voir/revoir les vidéos)

Première partie - Un cadre de référence robuste, mais des approches "éclatées"

Deuxième partie - Des pratiques à interroger, des repères à réaffirmer


Articles, documents

Qualité : plus de 10 000 prestataires de formation certifiés Qualiopi - Source : Centre Inffo - 2 décembre 2020

Qualiopi : quelle pratique d’Audit pour quelles garanties de qualité ? (Jeudi de l’Afref) - Source : Défi Métiers - 1er décembre 2020

Imprimer