Certification : utilité sociale ? Utilité économique ?

Résumé / Intervenants

La loi du 5 septembre 2018 relative à la formation professionnelle place les partenaires sociaux, notamment à travers les branches, au coeur de la question des certifications. 
La certification professionnelle est la reconnaissance par une autorité légitime d’une qualification ou d’un savoir-faire dans un domaine professionnel défini. 
Les certifications comprennent les diplômes, les titres et les certificats de qualification professionnelle (CQP). 

Actuellement, il existe trois grands types de certification : 

  • Les diplômes et titres à finalité professionnelle délivrée au nom de l’État sous la responsabilité de ministères,
  • Les diplômes et titres à finalité professionnelle délivrés par des organismes en leur nom propre, chambres consulaires, entreprises privées, organismes de formation, …
  • Les certificats de qualification professionnelle délivrés par les branches professionnelles en leur nom propre. Ils répondent à des besoins de qualification spécifique repéré par les branches. 

Que ce soit à travers les branches ou à travers France compétences, les conditions de création ou de rénovation d’une certification risquent d’être modifiées. 
Doit-on craindre ces modifications ? Les certifications conserveront elles leur utilité sociale ? leur utilité économique ? 

Au cours de ce "jeudi" les points suivants seront abordés : 

  • Le système tel qu’il existe aujourd’hui et quelques points de repères historiques,
  • Les acteurs de la certification et leur rôle,
  • Les évolutions portées par la loi de septembre 2018. 
  • Le système des certifications, de quoi parle-t-on ? par Hélène LEROSIER, chargée d'information, Défi-métiers
  • La classification européenne des aptitudes/compétences, certifications, et professions (ESCO) par Francis PETEL, Vice-Président de la Commission Nationale Éducation Formation de la CPME
  • L’évolution de la valeur et des usages des certifications dans le nouveau paysage de la formation professionnelle : vers un marché de la certification ? par Damien BROCHIER, chargé de mission Partenariat formation professionnelle, CEREQ 

Vidéo

 

Imprimer