Report du jeudi de l'Afref du 28 janvier 2021

Madame, Monsieur, chers adhérents et chers partenaires,
 
En raison de l'indisponibilité de certains intervenants, liée à la crise sanitaire, nous sommes contraints de reporter en automne 2021 le jeudi 28 janvier 2021, consacré à "L’évolution des stratégies RH et formation des entreprises en matière de développement des compétences de leurs salariés : La formation devient-elle un bien de consommation  pour les entreprises ?"
 
Nous vous prions de bien vouloir nous en excuser. Nous vous tiendrons au courant de la nouvelle date qui sera proposée.
 
Bien cordialement.

René BAGORSKI
Président de l'AFREF

Certification : utilité sociale ? Utilité économique ?

Résumé / Intervenants

La loi du 5 septembre 2018 relative à la formation professionnelle place les partenaires sociaux, notamment à travers les branches, au coeur de la question des certifications. 
La certification professionnelle est la reconnaissance par une autorité légitime d’une qualification ou d’un savoir-faire dans un domaine professionnel défini. 
Les certifications comprennent les diplômes, les titres et les certificats de qualification professionnelle (CQP). 

Actuellement, il existe trois grands types de certification : 

  • Les diplômes et titres à finalité professionnelle délivrée au nom de l’État sous la responsabilité de ministères,
  • Les diplômes et titres à finalité professionnelle délivrés par des organismes en leur nom propre, chambres consulaires, entreprises privées, organismes de formation, …
  • Les certificats de qualification professionnelle délivrés par les branches professionnelles en leur nom propre. Ils répondent à des besoins de qualification spécifique repéré par les branches. 

Que ce soit à travers les branches ou à travers France compétences, les conditions de création ou de rénovation d’une certification risquent d’être modifiées. 
Doit-on craindre ces modifications ? Les certifications conserveront elles leur utilité sociale ? leur utilité économique ? 

Au cours de ce "jeudi" les points suivants seront abordés : 

  • Le système tel qu’il existe aujourd’hui et quelques points de repères historiques,
  • Les acteurs de la certification et leur rôle,
  • Les évolutions portées par la loi de septembre 2018. 
  • Le système des certifications, de quoi parle-t-on ? par Hélène LEROSIER, chargée d'information, Défi-métiers
  • La classification européenne des aptitudes/compétences, certifications, et professions (ESCO) par Francis PETEL, Vice-Président de la Commission Nationale Éducation Formation de la CPME
  • L’évolution de la valeur et des usages des certifications dans le nouveau paysage de la formation professionnelle : vers un marché de la certification ? par Damien BROCHIER, chargé de mission Partenariat formation professionnelle, CEREQ 

Vidéo

 

Imprimer