Le CPF en pratiques et pour quelles perspectives ?

Résumé / Intervenants

L’acquisition de compétences est devenue le sésame pour l’emploi et la sécurisation des parcours professionnels. Ainsi le CPF, droit individuel à la formation centré sur la certification, est mis en application depuis le 1er janvier 2015. Il place l’individu au centre de son parcours d’évolution professionnelle tout au long de la vie. Sa mise en œuvre est plus lente que prévu. De nombreux obstacles et interrogations ont pu émailler et freinent encore les conditions de réalisation et de financement. Cependant il tend aujourd’hui à devenir « le réceptacle unique de l’ensemble des droits liés à la formation, rattachés à l’individu et mobilisables à son initiative ou avec son accord » (cf ANI du 22 février 2018). C’est, qu’entre temps, il s’inscrit aussi dans les stratégies de l’entreprise au regard de son développement présent et à venir et fait l’objet de dispositifs co construits. Pour autant, est-ce que le CPF répondra à ses ambitions ?

Ce jeudi de L’AFREF sera l’occasion de faire le point des 2 premières années de mise en actes du CPF, tant au point de vue des statistiques d’usage qu’au point de vue de la sociologie des pratiques et au plan juridique. Il abordera in fine les perspectives de son évolution à venir, dans le cadre de la réforme envisagée par le ministère du travail.
Il s’inscrit dans une trilogie : un jeudi déjà réalisé (15/02/18) consacré à la certification ; un autre prévu le 27/09/18 sur la problématique de l’accompagnement (à travers notamment le CEP).


 Vidéo


Imprimer