Jeudi de l'Afref du 21 juin 2018 - "Se former, c'est aussi travailler !" - Analyse des liens entre travail et formation

8h45 - 12h45
IGS - amphi n° 11, rez-de-chaussée, 12 rue Alexandre Parodi - 75010 Paris - Plan d'accès

Se préparer à un emploi, développer ses compétences, envisager une évolution professionnelle, exercer son métier dans des conditions favorables à son engagement personnel… Autant de situations où les « activités de travail » (passées, présentes, potentielles) sont sollicitées mais pas toujours reconnues à leur juste valeur. Autant de situations qui questionnent les activités réelles des personnes engagées dans un projet, mais qui conditionnent aussi le travail des professionnels de la formation, et celui des formateurs tout particulièrement. 

- Si la formation professionnelle vise à préparer « au travail », dans le cadre d’un métier, d’un emploi, d’un poste…Comment mieux articuler « Travail » et « Formation » ?

- Comment concevoir et organiser des formations pour des personnes en recherche d’emploi, sans liens directs à des situations de travail connues, concrètes ? Comment tenir compte du futur « travail réel » ?

Le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », envisage de définir l’action de formation comme 

« un processus pédagogique permettant l’atteinte d’un objectif professionnel ». Comment le travail réel sera-t-il pris en compte ? 

Compte tenu de la diversité des problématiques auxquelles seront confrontés les professionnels de la formation des adultes, quelle place doit occuper la connaissance du travail réel, l’importance des activités concrètes au quotidien ? Quelles évolutions envisager dans le travail des formateurs, mais aussi dans celui des « stagiaires-apprenants » ? 

Pour aborder ces questions et dialoguer avec les participants à la matinée, nous avons fait appel à des professionnels et à des chercheurs qui ont tous des activités de formation auprès de publics adultes. 


Déroulement de la matinée 

8h45 - Accueil des participants par Claude VILLEREAU, AFREF 

9h00 - Présentation du thème et de la matinée par Robert OUAKNINE, AFREF 

9h15 à 10h15 - Séquence 1 Animation Catherine NASSER, AFREF

- "Le métier de formateur : Activités, difficultés, choix pédagogiques... Et autres questions liées au travail".
Intervention de Corinne SAVART-DEBERGUE, Formatrice et Responsable d'un chantier d'insertion « Petite enfance » et de Bernadette JEZEQUEL, Consultant-Formateur indépendant.

-"De l’intérêt d’utiliser pour l'intervenant formateur une théorie implicite du travail même rudimentaire, lors d'une intervention en santé sécurité dans une entreprise du secteur de l’industrie à risque".
Intervention de Marc GUYON, Chercheur associé au Cnam Théorie du travail & Formation.

10h15 Echanges avec les participants 

PAUSE

11h00 à 12h00 - Séquence 2 Animation Catherine NASSER, AFREF 

L’expérience est-elle formatrice ? Que vaut l’expérience au travail ? Et en démocratie ?
Intervention de Jean-Marie BERGERE, METIS Correspondances européennes du travail.

- "Les formateurs et le travail"
Intervention d'Anne-Lise ULMANN, Maître de conférences au CNAM

- "Travail, formation, politique..."
Intervention de Christian DU TERTRE, Économiste Paris 7, Directeur scientifique du laboratoire d'Intervention et de recherche ATEMIS (Analyse du Travail Et des Mutations des Industries et des Services) 

12h00 -  Echanges avec les participants

12h15 Synthèse, conclusions, suites envisagées par Robert OUAKNINE 

 

 

ImprimerE-mail