Demain, quels environnements numériques d'apprentissage et de formation ?

Résumé / Intervenants

Face à l'absence de reconnaissance légale de la FOAD en formation continue, la loi de mars 2014 et son décret d'application avait enfin permis d'intégrer pleinement des modalités distancielles dans la construction de dispositifs de formation, modalités largement incarnées au travers de technologies numériques pour l'apprentissage.

Aujourd'hui, l'articulation naturelle entre présentiel et distanciel qu'offrent ces technologies conduit moins à questionner l'organisation de la formation que les environnements numériques d'apprentissage qui se cachent l'appellation, désormais courante, de "Digital Learning".

Le prochain Jeudi de l'Afref se propose justement de se focaliser sur ces environnements numériques pour s'intéresser :

  • à l'évolution de leurs composants techniques (qu'il s'agisse par exemple de réalité virtuelle, de normes logicielles en cours, de la place du logiciel libre...),
  • aux situations pédagogiques qu'ils permettent d'inventer,
  • au cadre juridique modifié par la dernière réforme (et plus particulièrement le décret du 28 décembre dernier),
  • finalement, au rôle par rapport à ces environnements, des acteurs de la formation et plus encore à celui du stagiaire/apprenant/citoyen dans un perspective d'éducation permanente.

Pour balayer le large spectre des questions posées, ce Jeudi de l'Afref prévoit de s'appuyer sur des interventions aux points de vue diversifiés et surtout de laisser une place importante aux échanges avec les participants pour débattre des expériences de chacun.

  • Quelques repères quant aux environnements d’apprentissage par Frédéric Ducasse, directeur de DIDRO
  • Réalité virtuelle : quelles opportunités pour le développement des compétences ? par Antoine Bernard, CEO de Reality Academy
  • xAPI et la transformation technologique des LMS par Pierre-Henri Amalric, directeur technique et CEO d’Xperteam
  • Évolution juridique, évolution des pratiques : état des lieux et perspectives par Aurélia Bollé, déléguée générale du FFFOD

Vidéo

 

ImprimerE-mail