Imprimer

Petits-déjeuners

Petit déjeuner 12 février 2016

Richard Wittorski est Professeur des Universités, Directeur de l’ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education) de l’Université de Rouen et chercheur au laboratoire CIVIIC (Centre de recherche Interdisciplinaire sur les Valeurs, les Idées, les Identités et les Compétences). Il a également co-présidé l’AECSE (Association des enseignants et chercheurs en sciences de l’éducation entre 2008 et 2010). Ses travaux portent sur les rapports travail-formation et particulièrement la professionnalisation dans le champ de la formation des adultes. Il a réalisé plus d’une centaine de publications sur ces questions.

Présentation de l'ouvrage : Le champ de la transmission est bien entendu beaucoup plus vaste que celui de la seule transmission du travail. En effet, il concerne des « objets » très divers tels la transmission inter-générationnelle, la transmission des savoirs (dans un contexte scolaire ou non), la transmission des valeurs, …De façon plus limitée, nous nous intéresserons ici exclusivement au thème de la transmission du travail et plutôt d’ailleurs, en situation de travail. Celui-ci est par excellence un thème récurrent qui prend une nouvelle actualité à chaque période de fort renouvellement générationnel dans les organisations.La première évidence consiste à dire que la transmission du travail est souvent peu ou pas organisée dans les organisations, sans doute parce qu’elle est souvent considérée comme se faisant naturellement dès lors que l'on met en relation un "ancien" (au sens d'expérimenté) et un nouveau (au sens de néophyte). Certes, pour peu que le premier accepte de s’ouvrir au second, il est possible de dire, selon l’expression couramment utilisée, que quelque chose « passe » de l’un à l’autre. Mais de quoi s’agit-il ? D’expérience individuelle singulière, de travail prescrit, de valeurs, de gestes, de conceptions de métier... Par ailleurs comment s’opère cette transmission ? La réponse à ces questions permet probablement de penser des dispositifs d’aide à la transmission plus efficaces…

Petit déjeuner du 8 décembre 2015

 

Affichage de image001.jpg en cours...Denis CRISTOL est directeur de l'ingénierie et des dispositifs de formation du CNFPT. Docteur en sciences de l'éducation, il est membre du comité scientifique de la revue SAVOIRS et responsable de la rubrique formation de la revue Personnel. Chercheur invité au CREF, il axe ses travaux sur l'innovation en formation et les apprentissages informels des managers.

Cet ouvrage s'intéresse au développement des dirigeants. Il analyse leur continuum éducatif, de la scolarisation jusqu'aux apprentissages expérientiels. Il évoque la situation française, son trop plein d'enseignement du management et son déficit d'éducation au leadership. Dans une société qui se numérise, il tisse des liens entre le monde du management et celui de l'apprenance. La conclusion ouvre des perspectives pédagogiques pour un développement humain des dirigeants.

Le blog de Denis Cristol.

 

Petit-déjeuner du 12 décembre 2014

   

Depuis plus de 25 ans, Denis Bismuth accompagne les hommes et les organisations par l’analyse de pratiques. Fondateur de la société Métavision (www.metavision.fr), il a créé les « groupes de coprofessionnalisation ». Superviseur de consultants, il s’est spécialisé dans l’accompagnement de l’apprentissage et développe l’accompagnement en entreprise : coaching de managers, animation de groupes de coprofessionnalisation de consultants, managers et formateurs. Auteur de « Analyse des pratiques de managers » (Hermès 2005).

De l'avis général la capacité à prendre du recul par rapport à sa pratique est une nécessité absolue, une condition indispensable à l'entretien de sa santé professionnelle. Prendre du recul est en soi un geste professionnel. Quels sont les mécanismes psychologiques et les compétences qui sous-tendent ce geste professionnel?  Peut-on apprendre à prendre du recul ? A être conscient ? A être attentif ? Peut-on développer une capacité d'attention consciente ? Quel est la place de l'analyse de pratiques dans l'apprentissage de ce geste professionnel ? Toutes ces questions sont mises en débat et illustrées au travers d'exemples vécus et d'entretiens décryptés et analysés dans l'ouvrage qui vient de paraitre. Cet ouvrage permet de comprendre d'une manière pragmatique la place de l'analyse de pratiques dans la professionnalisation en continue des managers.

 

 Petit-déjeuner du 4 juillet 2014  

Présentation de l'ouvrage : "Former, se former et apprendre à l'ère du numérique". (Editions ESF)

Denis CRISTOL est directeur de l'ingénierie et des dispositifs de formation du CNFPT. Docteur en sciences de l'éducation, il est membre du comité scientifique de la revue SAVOIRS et responsable de la rubrique formation de la revue Personnel. Chercheur invité au CREF, il axe ses travaux sur l'innovation en formation et les apprentissages informels des managers.

Face à la déferlante numérique, les façons d’enseigner et d’apprendre se transforment, laissant la place à plus d’apprentissages informels et d’innovation pédagogique. Cet ouvrage rend accessibles les fondements de ces évolutions sociales, numériques, cognitives, économiques… L’auteur développe le sujet en 4 parties : • Il redonne le sens du savoir comme un rapport à soi, aux autres et au monde ; • Il repositionne les approches classiques des apprentissages pour penser l’évolution du stage vers les écosystèmes d’apprentissage ; • Il propose de transformer des environnements afin de les rendre apprenants (architecture des bâtiments, interactions sociales et espaces numériques) ; • Il traite des nouvelles postures des formateurs comme facilitateurs du savoir et donne des repères pour développer l’intelligence collective. Ce manuel de référence sur le social learning donne les clés pour décider de nouvelles stratégies, enrichir et recombiner des pratiques pédagogiques à l’ère du numérique.

Le blog de Denis Cristol.

  • Petit-déjeuner de l'Afref avec Denis Cristol
  • Petit-déjeuner de l'Afref avec Denis Cristol

Petit-déjeuner du 22 mai 2014   

A l'occasion du petit-déjeuner de l'Afref du 22 mai 2014, Christophe Parmentier a présentéson ouvrage "Tout pour réussir dans le métiers de formateur" publié aux éditions Eyrolles.

Christophe Parmentier est docteur en sciences de l'éducation, diplômé en communication et en pédagogie. 
Il est fondateur et directeur associé de CLAVA, réseau d'experts en développement des compétences. 
Il a construit son expertise en formation professionnelle en exerçant successivement à la CRCI  des Pays de la Loire, à l'AGEFOS PME, à la CEGOS, et au sein de PricewaterhouseCoopers. Il intervient régulièrement en formation de formateurs auprès d'entreprises et au sein du SIPCA.  Il enseigne en master, à l'université de Rennes 2 et à l'université Pierre et Marie Curie à Paris. 

 « Tout pour réussir dans le métier de formateur » - Le livre qui vous fait gagner 10 ans d'expérience !

Les fondamentaux du métier : la "culture" métier, le cadre légal, les évolutions en cours... 
Les meilleures pratiques et les outils : préparer, animer et évaluer une formation 
Le quotidien du métier : les différents statuts, le contenu d'une journée type, les salaires moyens, les trajectoires de carrière... 
L'évaluation et le suivi d'activité : des tableaux de bord et des baromètres pour gérer au mieux son activité 
En pratique - Des conseils et des méthodes à appliquer au quotidien 
Parole d'experts - Des retours d'expérience de professionnels
Des focus sur des points précis 
Les idées clés à retenir 
Fiches outil - Des outils clé en main

  • Petit-déjeuner de l'Afref avec Christophe Parmentier
  • Petit-déjeuner de l'Afref avec Christophe Parmentier

 

 Petit-déjeuner du 30 mai 2013  

Britt-Mari Barth

 Le livre de Britt-Mari Barth, "Elève chercheur, enseignant médiateur", a été présenté à l'occasion du petit-déjeuner du 30 mai 2013.

Mêlant intimement théorie et pratique, cet ouvrage participe aux efforts multiples et convergents qui oeuvrent pour donner du sens aux savoirs, rétablir la confiance et la motivation des enseignants et des élèves, et créer une école en cohérence avec notre temps.

En prolongement de ses deux précédents ouvrages, « L’apprentissage de l’abstraction » et « Le Savoir en construction », Britt-Mari Barth fait comprendre dans cette écriture qui mêle étroitement paradigmes théoriques et déroulement de scénarios pratiques, combien il est important de donner aux apprenants le goût des concepts, de leur valeur et de leur puissance.Elève chercheur, enseignant médiateur

En installant l’enseignant dans une position de médiateur entre les apprenants et les savoirs, elle resitue par ailleurs l’intention d’enseigner et d’apprendre en tant que projet partagé qui permet de travailler le sens et de faciliter la motivation. 

Si les situations expérimentées concernent des classes de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur, il semble relativement aisé de transposer les pratiques dont elle rend compte dans le domaine de la formation continue des adultes. La perspective ouverte apparaît d’autant plus pertinente pour le champ que souvent les liens théorie pratique s’y sont trouvés distendus au point que la confrontation aux savoirs est source d’inquiétude pour les adultes qui disent vouloir du « concret » et « du prêt à l’emploi ». 

Le site web de l'auteur.
Interview de Britt-Mari Barth.

 

FORM_GUEST_INFO